Anne-Lise Le Gac

Anne Lise Le Gac est installée à Marseille depuis le printemps 2014.
Entre 2003 et 2008, elle étudie à l'École Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg, elle y pratique la performance et l'installation. Entre 2011 et 2013, elle rejoint la formation Essais au Centre Chorégra-phique d'Angers, alors sous la direction d'Emma-nuelle Huynh. Elle axe progressivement la recherche sur l’hypothèse d’une «performance vernaculaire».
Puis Claudia Triozzi lui propose d'être interprète dans sa pièce Boomerang - Le retour à soi. Elle accepte. Recherches et performances se poursuivent en solitaire et sous conversation : GRAND MAL avec Élie Ortis, artisan couturier, ACTION / TRADITION / COUVERCLE avec Aymeric Hainaux, performeur beatboxer et LE CAP avec Pauline Le Boulba, docto-rante au sein du département DANSE de l’université Paris 8.
Depuis 2015, et en équipe, elles/ils activent OKAY CONFIANCE, un festival de performances / un fes-tival de la confiance. Divers lieux les accueillent sur Marseille, Paris, Nice, Amsterdam. Printemps 2017, La Station, artist run space Niçois, lui offre résidence de production, afin de poursuivre l'écriture d'un nou-veau featuring de sa performance La Caresse du Coma. Ce projet a été montré durant le festival Pa-rallèle à Marseille, à La Tôlerie (Clermont-Ferrand). Il est programmé à Tanzquartier (Vienne) et Bâtard Festival (Bruxelles). 
Au printemps 2018, Anne Le Gac a rejoint le pro-gramme de Residence & Reflection du Kunstenfes-tivaldesarts à Bruxelles. Puis La Ferme du Buisson a accueilli la 7e édition du festival OKAY CONFIANCE lors de son Performance Day. Elle travaille aujourd'hui sur sa prochaine création DUCTUS dont la création est prévue à l'automne 2019. 
 
Anne-Lise Le Gac et Arthur Chambéry ont été accueillis en résidence à Montévidéo du 18 février au 1er mars 2019 pour ce projet.