Superamas

en résidence du 17 au 30 juin 2019

 

 

Superamas est accueilli en résidence à Montévidéo pour sa création Les confessions d'un espion. Superamas a fait appel à un ancien officier de la DGSE pour confier les dessous de son métier, notamment dans le cadre du financement libyen de Mouammar Kadhafi pour la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007. L'occasion d'une rencontre avec cet ancien espion pour présenter ce travail d’écriture et de témoignage unique dans le cadre du théâtre documentaire, où manipulation, diplomatie et « négociations » (parfois sans sommation) tirent les ficelles de la fiction pour en extraire la part de vérité, loin des stéréotypes véhiculés par le traitement médiatique.

 

 

Superamas est un collectif d'artistes fondé en 1999. Après deux performances, créées principalement avec le soutien de la Ménagerie de Verre à Paris (BUILDING en 1999, BODY BUILDERS en 2001), SUPERAMAS prend pied à Vienne et entame, à partir de 2002 la série des « BIG », avec l'appui de plusieurs partenaires européens : Grande Halle de la Villette, Szene Salzburg (Autriche), Tanzquartier Wien (Autriche), Impulstanz Festival (Autriche), Beursschouwburg Bruxelles (Belgique), Buda Kunstencentrum Courtrai (Belgique), Vooruit Gand (Belgique), Hebbel Theater Berlin (Allemagne), Mousonturm Frankfurt (Allemagne), BIT Teatergarsjen (Norvège). Désormais solidement ancré dans le paysage artistique international, Superamas se structure en trois associations distinctes (France, Autriche, Belgique) et s'affirme comme un collectif résolument européen.
Reconnu à la fois comme compagnie de danse et comme compagnie de théâtre, Superamas développe également un travail visuel conséquent. Films et installations portent sa marque de fabrique, parfois dérangeante, souvent insolente, toujours surprenante. En résultent des œuvres plastiques marquées par un savoir faire hérités des arts vivants, comme HIGH ART, une sculpture chorégraphique pour dix drapeaux sur une musique de Mozart. 
Superamas détourne le kitsch et le toc de la culture populaire pour en faire les leviers de la subversion, et creuse la superficialité des préjugés pour en extraire des questions politiques. La trilogie des BIG (2002, 2004, 2006) explore ainsi le mauvais cinéma, le mauvais théâtre, le mauvais reality show, tandis qu’EMPIRE (Arts & Politics), créé en 2008, fait converger les guerres napoléoniennes, les cocktails d’ambassade et le grand reportage, pour une même interrogation sur la mondialisation. YOUDREAM, créé en décembre 2010, est un projet protéiforme qui articule un spectacle, des courts métrages et une plateforme internet. Sous couvert de comédie, les préjugés européens sont le point de départ d’une réflexion sur le pouvoir des images et de ceux qui les fabriquent. 
THEATRE, dont la première a eu lieu en novembre 2012, dans le cadre des programmations « Maribor capitale européenne de la culture », met en parallèle l’invention de la perspective en peinture au 15ème siècle et les images de synthèse du 21ème, afin de faire le lien entre représentation et politique dans l’histoire croisée de l’Orient et de l’Occident. SUPERAMAX, créé au Tanzquartier de Vienne en octobre 2014, postule la transformation du collectif artistique en start-up de créatifs, afin de mieux interroger – au regard de cette mise en abyme- les ressorts et les travers de la « nouvelle économie ». VIVE L’ARMEE!, créé en novembre 2016 à la Maison de la Culture d’Amiens, relie les guerres d’il y a un siècle et celles d’aujourd’hui, dans une mise en scène qui fait dialoguer un documentaire à l’écran, et une action scénique explosive au plateau. CHEKHOV FAST & FURIOUS, créé avec une douzaine de jeunes amateurs lors de l’édition 2018 du prestigieux festival autrichien Wiener Festwochen, propose une réflexion sur la manière de créer un spectacle de théâtre au 21ème siècle en s’appuyant, pour mieux la détourner, sur la pièce Oncle Vania d’Anton Tchekhov. 
Les spectacles de Superamas donnent lieu, en moyenne, à une cinquantaine de représentations en Europe et en Amérique du Nord. Les pièces BIG 3 et EMPIRE (Art & Politics) ont notamment été programmées au Festival d’Avignon, respectivement en 2007 et 2008. Le spectacle YOUDREAM a été sélectionné par l'ONDA et l'Institut Français dans le cadre du programme Focus Théâtre 2011.
Après avoir été artiste associé de 2012 à 2015 au Kunstencentrum Vooruit de Gand (Belgique), Superamas est actuellement en résidence à la Maison de la Culture d’Amiens (France). C'est dans cette ville et dans les Hauts-de-France que le collectif conduit depuis cinq ans un programme d'actions de formation et de médiation culturelle, avec l'appui d'Amiens Métropole, du Conseil Régional et de la DRAC Hauts-de-France. Avec ces mêmes partenaires institutionnels et l’appui d’une dizaine de maisons de théâtre en Europe, Superamas a initié en 2016 happynest, une plateforme de soutien à l’émergence artistique dans les Hauts-de-France, qui accompagne dans une démarche professionnalisante les projets de jeunes créateurs de la région (résidences, masterclass, apports en coproduction, coaching personnalisé et diffusion). Superamas est également l'une des compagnies soutenues activement par le réseau européen de maisons de théâtre APAP (Advancing Performing Arts Project), financé par la commission européenne (programme Culture).